31 mai, après Niverlée et Doische, voilà maintenant qu'un projet Luminus-Engie est confirmé entre Vodelée et Gochenée!

NON AUX EOLIENNES À DOISCHE


Remplissez le formulaire pour être tenu au courant Téléchargez le tract et les photos des simulations
Voir mon courrier au Collège communal de Doische et à WattElse
Téléchargez nos autocollants  Téléchargez nos affiches 


Liens divers
Article de Natagora sur l'éolien Les Études d'ACTION ÉCOLOGIE (Avril 2021)
La position de Natagora sur les éoliennes Vent de colère - une fédération Nationale française


simulation de la vue depuis Air des Champs à Hierges

simulation de la vue depuis la rue de Hierges à Vaucelles

simulation de la vue depuis le 56 rue de la Joncquière à Vaucelles


simulation de la vue depuis la rue du Marais à Doische


simulation de la vue depuis le cimetière de Doische


simulation de la vue depuis la rue Martin Sandron à Doische


simulation de la vue depuis la rue Martin Sandron dans le centre de Doische


simulation de la vue depuis la rue du 8 mai à Hierges


simulation de la vue depuis la route de Charlemont à Foisches


simulation de la vue depuis la rue Pierre Vienot à Aubrives


simulation de la vue depuis le rond-point de la gendarmerie à Chooz


simulation de la vue depuis le 32, rue Béchu à Vireux


simulation de la vue depuis le croisement rue Béchu et rue de la Fonderie à Vireux


simulation de la vue depuis le pied de l'antenne de Radio Fugi à Givet


simulation de la vue depuis la rue du Tienne du Bois à Vaucelles
Nous sommes cernés! Plusieurs projets éoliens ont vu le jour sur l’entité de Doische. Il y a celui de Niverlée déposé par la société New Wind et celui de Doische déposé par la société WattElse. Notre Bourgmestre laissait entendre qu'il existait un projet de site éolien entre Vodelée et Gochenée, il est maintenant officiellement déposé par les Sociétés Luminus et Engie. En Wallonie, la société WattElse a installé 41 mâts en 2023 et de nombreuses autres sociétés en ont également installés. En 2022, il y avait un peu moins de 500 éoliennes en Wallonie et Willy Borsus (MR), ministre en charge de l’Aménagement du territoire, estimait devoir en porter le nombre à 800. Il y a tant d’éoliennes et de projets que partout les citoyens font entendre leur opposition à cette course effrénée qui met en avant des avantages et tente de minimiser les inconvénients. N’y a-t-il que des éoliennes pour empêcher le réchauffement climatique ? Sont-elles efficaces ? Le rapport entre leur production et la puissance installée permet d’en déduire un rendement de seulement 22% ! Les promoteurs éoliens et les constructeurs de voitures électriques se plaignent que le réseau électrique est faible. Va-t-il aussi falloir refaire le réseau électrique aérien et souterrain, engager des travaux sans fin ? Avons-nous réellement besoin de toute cette électricité et, si oui, n’y a-t-il aucun moyen moins perturbant ? Il est un peu simple de nous qualifier de NIMBYistes (Not In My BackYard / pas dans mon jardin) car il s’agit quand même de produire de l’électricité à la campagne, là où en en consomme le moins.
A l’inverse des promoteurs de l’éolien, je me pose la question de savoir si les avantages mis en avant ne cachent pas de nombreux inconvénients :
- Les éoliennes sont placées en hauteur et sont de plus en plus grande pour en améliorer l’efficacité mais détruisent de plus en plus de paysages, particulièrement dans notre région.
- Comme elles émettent du bruit et que leurs pales génèrent des effets stroboscopiques avec la lumière du soleil, elles doivent être installées à distance des habitations. L’ombre des pales en mouvement peut générer des crises d’épilepsie chez certaines personnes.
- Les emplacements propices à leur installation seront de moins en moins nombreux et de plus en plus proches des réserves naturelles. La colline de Vaucelles abrite La Grotte de la Chauve-Souris, très fréquentée lors de l'hibernation des chiroptères. La Région Wallonne a signé une convention avec la commune de Doische afin de classer cette grotte en réserve naturelle et en site de grand intérêt biologique. La réserve naturelle de Givet comporte une partie boisée située à seulement 400 mètres de l’emplacement prévu pour l’éolienne n°3 qui, comme les autres culmine à 230 mètres en hauteur et dont les pales occupent un diamètre de 140 mètres. Toute cette zone est occupée par de nombreux oiseaux tels que la buse, le grand-duc, le milan et d’autres.
- Notre région compte une forte proportion de personnes âgées qui, un jour, quitteront leur habitation avec jardin pour un appartement en zone plus urbanisée. Elles découvriront alors que l’implantation d’éoliennes a fait baisser la valeur de leur habitation.
- La mise en place de ces éoliennes est un chantier pharaonique : 4 éoliennes, c’est 12 pales de 70 mètres de long déplacées par des camions de 5 mètres de large qui devront emprunter des chemins de terre bien plus étroits ou qui devront être aménagés, voire transformés en routes. Les socles de 4 éoliennes demandent 3200 tonnes de béton (140 camions toupie) et 100 tonnes d’acier. Tous ces matériaux traverseront forcément nos villages, générant encombrements et nuisances diverses.
- Enfin, lorsqu’un site éolien est en service, il peut servir de prétexte à son agrandissement et d’autres éoliennes pourraient voir le jour en Belgique ou en France.
Il n’est pas nécessaire de considérer chacun des éléments cités plus haut comme plus important que les avantages avancés par les promoteurs du projet pour s’y opposer. Il suffit, par exemple, de penser : "J’ai choisi de vivre ici et je ne souhaite pas voir mon cadre de vie modifié de la sorte, si j’avais su …"

Vous pouvez participer au mouvement d’opposition et recevoir nos informations en nous envoyant un courriel à l’adresse serge.motquin@skynet.be , indiquer "éoliennes" comme objet nous aidera dans le traitement du courrier. Une pétition est en phase de préparation.

Consultez notre documentation



Une réunion d’information préalable (RIP) a eu lieu le 29 avril à la salle 40 de la commune de Doische où la société WattElse a présenté son projet. Ensuite, les participants ont participé à une série de questions et réponses. Cette RIP a été entièrement enregistrée ( 1H31' ), vous pouvez l’écouter ici.

Vous trouverez le dossier complet de ce projet sur le site de la commune de Doische.
ou l'ensemble des projets éoliens au même endroit


Nous sommes vraiment cernés. Après Niverlée et Doische, voilà maintenant qu'un projet Luminus-Engie est confirmé entre Vodelée et Gochenée:



NON AUSSI AUX EOLIENNES À NIVERLÉE
Quelques liens pour infos